Vendredi 01 Septembre 2017
01/09/2017

  • Informations diverses

    Nous sommes au mois de Septembre.
    244ème jour de l'année, il reste donc 121 jours avant la fin de l'année.
    35ème semaine de l'année.
    Le soleil se lève à 07h09 et se couche à 20h09.
    Il fait jour pendant 13 heures et 09 minutes .

  • Vacances, Fête et Saint du jour

    Vacances

    Aucune zone n'est en vacances.

    C'est la Saint Gilles.

    Saint Gilles, athénien de naissance, installa son ermitage dans une forêt près de Nîmes. Il fut blessé par des chasseurs et se fit cons ...
    N'oubliez pas de fêter également les : Gil, Gilia, Gilian ...

  • Lune

    Phase courante

    Gibbeuse croissante
    Visibilité : 78 % Gibbeuse croissante

    Phase suivante

    Pleine lune
    Date : 6/09/2017 Pleine lune

  • Citation aléatoire

    "Un fonctionnaire ne doit pas dormir au bureau le matin sinon il ne sait plus quoi faire l'après-midi."
    Coluche

  • Ce même jour

    En 1888

    Perle des îles
    A Spa en Belgique se déroule le premier concours de beauté présidé par un comité de juges. 21 finalistes sont sélectionnées parmi les 350 participantes. La gagnante est une beauté des Antilles : Bertha Soucaret, de Guadeloupe.

    En 1969

    Première “guerre pubienne”
    Le magazine Penthouse, lancé en Angleterre en 1965 par Bob Guccione, voit son premier numéro sortir sur le marché américain. Son créateur (qui est aussi le photographe pour les premiers numéros) entend concurrencer Hustler et Playboy, créés respectivement par Larry Flynt et Hugh Hefner. Ainsi, la formule américaine de Penthouse s’étend davantage sur la politique et les scandales, sans oublier les nus intégraux et les poses sexuellement explicites. La formule se vend bien, pour un dollar le numéro, et la lutte entre Playboy et Penthouse prend le nom de “guerre pubienne”, tant les deux magazines tentent de repousser les sous-vêtements vers le sol, en même temps que d’éclabousser la morale.

    En 1934

    Un été africain
    Le premier numéro de la revue L'Etudiant noir, fondée par le Sénégalais Léopold Sédar Senghor, le Martiniquais Aimé Césaire et le Guyanais Léon Gontran Damas, voit le jour à Paris, où ils étaient alors étudiants. C'est dans ces pages que Léopold Sédar Senghor exprimera pour la première fois, dans un article intitulé 'Négrerie', son concept de négritude.

  • Navigation rapide


  • Résultats de Bing