Mardi 10 Octobre 2017
10/10/2017

  • Informations diverses

    Nous sommes au mois de Octobre.
    283ème jour de l'année, il reste donc 82 jours avant la fin de l'année.
    41ème semaine de l'année.
    Le soleil se lève à 08h10 et se couche à 19h10.
    Il fait jour pendant 13 heures et 10 minutes .

  • Vacances, Fête et Saint du jour

    Vacances

    Aucune zone n'est en vacances.

    C'est la Saint Clair.

    Pas de description disponible ... ...
    N'oubliez pas de fêter également les : Clar, Cler, Sklaer ...

  • Lune

    Phase courante

    Gibbeuse décroissante
    Visibilité : 73 % Gibbeuse décroissante

    Phase suivante

    Dernier quartier
    Date : 12/10/2017 Dernier quartier

  • Citation aléatoire

    "Trop de bonté dans les parents cause la perte des enfants"
    Charles Perrault

  • Ce même jour

    En 2011

    Dans ‘La religieuse’
    Après huit longs métrages, Guillaume Nicloux s'attèlera dès janvier prochain au tournage de ‘La religieuse’, avec Isabelle Huppert et Louise Bourguoin. Dans cette nouvelle adaptation du roman de Denis Diderot édité pour la première fois en 1796, Huppert sera la mère supérieure éprise de la jeune Suzanne Simonin, interprétée par Pauline Etienne.

    En 2001

    Immunité présidentielle
    Alors que les affaires judiciaires concernant Jacques Chirac reviennent sur le devant de la scène, la Cour de cassation rend son arrêté concernant le statut pénal du chef de l’Etat. Rappelant que le président de la République est garant de la continuité de l’Etat, la plus haute juridiction française déclare que celui-ci ne peut pas, durant l’exercice de son mandat, être poursuivi, mis en examen ou être entendu comme témoin assisté dans le cadre d’affaires judiciaires. N’en déplaise à Didier Wampas à qui “la seule chose qui ferait plaisir, ce serait de voir Chirac en prison”.

    En 1973

    Les diamants de Giscard
    Le Canard enchaîné révèle l’implication de Valéry Giscard d’Estaing, alors ministre des Finances, dans l’affaire des diamants de Bokassa en 1973, ce qui lui coûtera sa réélection aux présidentielles de 1981 au profit de François Mitterrand. En effet, Valéry Giscard d’Estaing ne fut pas en mesure de justifier le cadeau onéreux du dictateur centrafricain Jean-Bedel Bokassa, renversé un mois avant la révélation : une parure de bijoux d'une valeur estimée à un million de francs.

  • Navigation rapide


  • Résultats de Bing